Quelques conseils pour préparer la rentrée

Préparer son enfant à la rentrée en maternelle

  • Préparez-le au rythme scolaire
  • C’est le moment d’habituer votre enfant à se réveiller à la même heure que pour aller à l’école. Prenez progressivement le rythme des jours scolaires, sans oublier l’heure des repas et de la sieste !

  • Situez la rentrée dans le temps
  • Une dizaine de jour avant, préparez votre enfant à la rentrée scolaire qui approche en comptant ensemble le nombre de dodos restants. Vous pouvez aussi utiliser un calendrier sur lequel le jour de la rentrée est entouré et où chaque matin vous cochez la date du jour. Cela lui permet de visualiser le temps restant et donc de se préparer à cette rentrée.

  • Préparez la nouvelle année scolaire avec votre enfant
  • Préparez les affaires de classe ensemble : achetez les fournitures scolaires (si ce n’est pas encore fait), imprimez des étiquettes, faites-lui une carte d’identité pour l’école, …
    Discutez aussi des activités qu’il ou elle aimerait faire cette année.

Ciseaux et crayons gras

Première entrée à l’école

C’est la première rentrée de votre bout de chou, c’est un grand évènement dans sa vie !
Parlez régulièrement de l’école avec lui, toujours en termes positifs et enthousiastes. Présentez-lui l’école comme un lieu où se retrouvent tous les “grands” pour jouer et apprendre avec un maître ou une maîtresse.. mais sans les parents.
Ecoutez bien ses questions et répondez-y simplement, sans donner de conseils ni de jugements (du type “si tu fais ça, la maîtresse/le maître te puniras” ou “à l’école, on ne fait pas le mariole”, etc). Essayez de rester le/la plus neutre possible. Posez-lui aussi des questions pour connaître son point de vue et voir si il/elle a bien intégré ce qui va se passer.

Des livres pour enfants traitant de l’école sont un bon moyen d’alimenter vos discussions et de dissiper d’éventuelles craintes : voici la sélection de La Mare aux Mots pour trouver un ouvrage adapté à votre loulou.

Si l’école où votre enfant est inscrit organise des portes ouvertes, emmenez-le visiter les lieux. Sinon, passez de temps en temps devant l’école et arrêtez-vous pour lui montrer et lui décrire les lieux (cour de récré, salles de classe, cantine…)

  • Adaptation progressive
  • Il est possible d’organiser une scolarisation progressive en maternelle. Par exemple, n’aller à l’école qu’un jour sur deux ou que le matin ou juste la halte-garderie, etc… A vous de voir en fonction des besoins de votre enfant, des possibilités de l’école et de votre emploi du temps ce qui est le plus adapté pour le confort de tous.

Mere et ses deux filles avec cartable

Se préparer à la rentrée (en tant que parent)

Pour certains parents, la rentrée s’annonce comme une plus grande épreuve pour eux que pour leur enfant !

Un maître mot pour rester zen : ORGANISEZ-VOUS !

  • Accordez-vous du temps pour accompagner votre enfant
  • Arrangez-vous avec votre conjoint pour être présents et disponibles l’un ou l’autre le jour de la rentrée et éventuellement la veille et le lendemain. Vous pourrez ainsi emmener sereinement votre enfant à son premier jour de classe et gérer les détails administratifs de la rentrée (visite médicale, assurance, inscription au périscolaire, etc…).

  • Organisez la semaine-type
  • De préférence un peu avant la rentrée, prenez un temps sans enfant avec votre conjoint pour faire le point sur l’organisation de chaque jour de la semaine. Cela vous permettra d’y voir plus clair et d’éviter les surprises de dernière minute.
    Qui va amener/chercher les enfants à l’école ? Qui les garde ? Qui les emmène aux activités extra-scolaires ?
    Ne programmez pas trop de choses pour ne pas avoir un marathon à gérer toutes les semaines ! Vous pourrez toujours ajouter des activités en cours d’année si besoin, mais en enlever risque d’être bien plus compliqué.
    Prévoyez aussi des plans B pour garder les enfants en cas d’imprévus (grands-parents, voisins, baby sitter,..)

    Une fois l’organisation de la semaine bien établie, présentez-la à votre enfant. Vous pouvez faire ensemble un semainier à afficher sur le frigo pour qu’il intègre bien son emploi du temps.

  • Faites confiance à l’équipe enseignante
  • Les professeurs des écoles, les ATSEM et le directeur ou la directrice d’établissement sont des professionnels de l’enfance, vous pouvez leur faire confiance. Acceptez leurs règles et leur façon de faire. Mais si des problèmes demeurent ou si vous n’êtes pas satisfait-e sur certains points après quelques semaines d’école, prenez rendez-vous pour en discuter. Privilégiez l’écoute et l’échange constructif.
    Surtout ne contredisez pas et ne discréditez pas le corps enseignant devant les enfants. Cela leur donnerait une image négative de l’école, ce qui peut, sur le long terme, affecter leur motivation et leurs résultats scolaires.

  • Pensez positif !
  • Chassez les idées négatives de votre tête. Si vous vous angoissez beaucoup à l’idée que votre enfant fasse sa rentrée des classes, réfléchissez aux raisons de cette angoisse : comment se sont passées vos rentrées quand vous étiez petit-e ? Quelle image avez-vous de l’école ? De quoi avez-vous réellement peur (de la séparation, d’un problème d’intégration, de la réussite scolaire…) ?
    Il est important de bien connaître ses peurs pour ne pas les transmettre à son enfant.
    Voyez le côté positif des choses : votre enfant grandit et s’émancipe. Il sera entre de bonnes mains et va acquérir encore plus d’autonomie et se faire plein de nouveaux copains à l’école ! :)

Le jour J… et les autres

  • Pensez à emmener le doudou de votre enfant !
  • Ou tout autre objet transitionnel. Même si souvent les doudous ne sont pas invités dans la salle de classe, ils sont autorisés pour la sieste ou la garderie. Les doudous aident les enfants à gérer la séparation.

    Petit garçon et son doudou

  • Prévoyez des vêtements confortables
  • Les petites robes à noeuds, c’est très mignon, mais ça n’est pas du tout pratique. Durant sa journée d’école, votre enfant va courir, s’allonger, sauter… bref se dépenser et bouger dans tous les sens. Il faut qu’il se sente à l’aise !
    Les vêtements doivent aussi être faciles à enlever pour aller aux toilettes, cela facilite l’apprentissage de la propreté.

  • La séparation
  • Faites un gros câlin, souhaitez une bonne journée à votre enfant et dites-lui quand vous revenez le chercher. Et partez !
    Si votre départ s’éternise, la séparation devient encore plus douloureuse pour votre enfant, qui pourrait croire que vous le laissez à contre-coeur.
    En cas de grosse crise de séparation, restez souriant-e et sortez de la classe en gardant un contact visuel à distance avec votre enfant. Vous ne l’abandonnez pas mais vous lui faites comprendre qu’il faut qu’il prenne son envol.
    N’ayez crainte, les profs et les ATSEM savent bien gérer ce moment parfois difficile. Ils détournent le chagrin de l’enfant en lui proposant un jeu ou en lui présentant un autre élève. Dès que votre enfant est pleinement occupé, vous pouvez partir.

Alors cette rentrée ? Vous la sentez comment ?
Partagez vos impressions, conseils et astuces dans les commentaires !

Une réflexion à propos de “Quelques conseils pour préparer la rentrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *