Des nouvelles de Céline Alvarez !

Céline Alvarez nous donne de ses nouvelles dans une interview pour le magazine Doolittle.
Retrouvez son point de vue sur l’état de la pédagogie à l’école (tranché et argumenté comme à son habitude), son parcours à l’Education Nationale en tant qu’élève puis comme enseignante et ses ambitions pour demain.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Céline Alvarez, je vous renvoie vers cet article où elle explique (fort bien !) dans une vidéo son expérimentation de pédagogie en classe de maternelle, fondée sur les travaux de recherche en neuroscience et développement cognitif.

Télécharger (PDF, 3.16MB)

Bonne lecture !

3 réflexions au sujet de « Des nouvelles de Céline Alvarez ! »

  1. Heureusement que les enseignants ne font pas tous comme Celine Alvarez !
    Ils continuent à enseigner
    Et les plus passionnés s accrochent et cherchent expérimentent en faisant évoluer leur pratique et leur pédagogie ( qui disons le HAUT ET FORT est laissée TOTALEMENT LIBRE DE CHOIX par le ministère et les inspecteurs ! )
    Nous pouvons si nous le désirons utiliser le matériel ET la méthode de Maria Montessori
    Celine Alvarez a eu qt à elle la création d un poste particulier
    Bravo : elle a su se battre pour l obtenir !
    Mais pourquoi partir
    Abandonner les enfants
    L enseignement
    Alors qu elle aurait pu poursuivre dans n importe quelle autre classe?
    Elle désirait que son expérience soit porteuse
    Et elle démissionne et préfère faire des conférences répondre à des journalistes ( qui bien souvent ne connaissent pas le milieu enseignant et au vu de leurs articles répandent de mauvaises informations !)
    Céline Alvarez regrette que SA MÉTHODE D APPRENTISSAGE ne soit pas reprise par le ministère
    Elle semble ne pas avoir compris que LÀ est la finesse !
    Les textes du ministère ne soumettent les enseignants à aucune obligation pédagogique
    Et c est heureux !
    On ne peut contraindre un enseignant à telle ou telle pratique
    Les textes donnent des objectifs clairs
    Et l enseignant libre de sa manière de transmettre le savoir .
    Il est bien regrettable que Cette enseignante qu était Céline Alvarez n ait pas pu ou eu l envie de poursuivre ds la voie qu elle s était tracée
    Si elle avait été passionnée convaincue enseignante ds l âme elle se serait accrochée et pour les enfants aurait poursuivi son but fidèle à ses idéaux ds les postes où elle aurait été nommée !

  2. Oui, Rose, mais par exemple, on ne peut faire du Montessori qu’en classe multi-âges… c’est juste… la base ! Pas fastoche dans l’éducation nationale. Et mille autres contraintes : ni punition, ni récompense, pas de devoir, pas de notes ! Ca m’étonnerait qu’on puisse faire du Montessori pour de vrai dans l’éducation nationale.

  3. Récemment j’ai entendu Céline Alvarez en conférence dire une phrase qui m’a vraiment interpelée: “S’opposer à ce que l’enfant face seul n’est pas s’opposer à la volonté de l’enfant mais s’opposer à la volonté du programme de la nature”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *